Le silence des musulmans face à la campagne antimusulmane du fascisme laïc n’a fait que d’accroitre l’audace des islamophobes dans leur croisade médiatique